Les Ducret des villards


Pour ces DUCRET des Villards sur Thônes, le S s’est perdu lors de transcription sur l’état civil vers 1700 !!  On peut surement imaginer qu’il en fut de même avec l’espace entre “DU” et “CREST” mais beaucoup plus tôt, probablement entre 1300 et 1450.
Un seul arbre donc pour les DUCREST et les DUCRET… Une page web de 2014 sur le site de l’académie de Grenoble fait référence au Hameau de carouge (clic) des Villards sur Thônes.

Cette page fait mention d’une origine noble. Les sources de cette page ont malheureusement disparues. Nous pensons que cette page fait plutôt référence aux activités de Claude Ducrest notaire de 1602 à 1622 et à celles de sa descendance. Nous reviendrons sur cette branche qui a marqué l’histoire des Villards et du genevois de 1602 jusqu’à la révolution. Cette branche est la seule branche qui a pris noblesse tardive. Nous donnons en lien quelques documents de l’histoire de Thônes ( l’histoire des dames Blanches (clic))  avant de rédiger dans les prochains mois quelques éléments de l’histoire des Villards

Les Villards sur Thônes dépendaient avant la révolution d’une des 4 Châtellenies du marquisat de Thônes avec la paroisse des clefs et la ville et paroisse de Thônes. Le vassal de cette chatellenie était Messire Victor Bertrand de la Perrouse marquis de Thônes en 1740. Les 3 autres chatellenies étaient: n°2 Gd-Bornand+ Saint jean de Sixt / N°3 Serraval  / N°4 Manigod (source: les juges seigneuriaux en Savoie RS: 1873) (voir Quintal).

D’autres seigneurs avait des droits sur cette commune comme nous le montre la liste des affranchissements donné dans  par Max Bruchet en 1907.

Seigneurs des Villards sur Thônes ayant affranchis (archives d’Annecy série C K47 et autres archives suivant Max Bruchet / Abolissement des droits seigneuriaux du duché de Savoie /1908) pour un total de 6711 livres

  • Document d’affranchissements (1785, 19 octobre chez le notaire Lacombe K47 folio 283)
    • Favre marquis de Thônes et ville de Thônes – 950 livres
    • Graneri, marquis de la Roche – 680 livres
    • Galley cde St. Pierre – 800 livres
    • Ducrest veuve Marchand – 45 livres
    • Abbaye de Talloires – 650 livres
    • Menthon baron de la Balme -50 livres
    • Cure de Thônes -120 livres
    • Commune de Manigod – 20 livres
    • Cure d’Entremont – 600 livres
  • Document d’affranchissements (1785, 7 DECEMBRE chez le notaire Lacombe K47 folio 284)
    • Abbaye d’Entremont – 650 livres
  • Document d’affranchissements (1786, 25 février chez le notaire Léger A58 folio 98)
    • Bertrand de La Pérouse – 580 livres
  • Document d’affranchissements (1783, 23 Avril chez le notaire Rollier K47 folio 5)
    • Clermont marquis de Mont St Jean – 883 livres
  • Document d’affranchissements (1769, 9 Septembre chez le notaire Avet B)
    • Cugnet – 335 livres
  • Document d’affranchissements (1769, 16 Septembre chez le notaire Avet B)
    • Lambert de Rouvenoz – 323 livres
  • Document d’affranchissements (Arbitrage du 31 Aout 1785, B)
    • Chapelle St Antoine de Thônes – 5 livres
    • Chartreuse du reposoir – 20 livres

Nous pouvons lire ci-dessus qu’une dame noble DuCrest veuve Marchand avait une partie de son fief aux Villards affranchi le 19 octobre 1789. Il s’agit de Claudine Besnoite Du Crest du Beccon née à Cruseilles (voir notre page) en 1722 et donc pour le moment sans lien avec nos Ducrest des Villars. Toutefois nous investiguerons cette coïncidence étrange ! Cette veuve Marchand avait également des propriétés sur Serraval (p 435 – 8 livres), Thônes (p441 – 200 livres), au Grand-Bornand (p374 – 2800 livres), Les Clefs (p 355 – 180 livres)

Revenons à nos Du Crest

Entre 1500 et aujourd’hui, on retrouve des Ducre(s)t  aux Villards aux lieux dits hameau de CAROUGE (voir ci-dessus), Luysdefour et CHAMPS COURBES (point rouge sur carte ci-dessous)

 

Avec les documents de la gabelle (1561) et de la consigne ds males 1635, nous avons pu identifier 2 branches principales que nous allons évoquer ci-dessous. On trouve des DUCREST dans cette vallée dès 1375. 

On retrouve dans le schéma ci-dessus( clic pour pleine page) la quasi totalité des Ducrest présents aux Villards entre 1561 et 1635. 

Ces Ducrest donnerons des: Ducrest-Nicollet, Ducrest-Curtaz, Ducrest-Diennaz, Ducrest-Ajim, Ducrest- Madelin. Il nous reste encore pas mal de travail pour lier tous les Ducrest ayant vécus aux villards de 1500 à nos jours avec un ascendant présent sur notre schéma.

A/ Notre branche branche est dite DUCREST-CURTAZ (info orale de mon père décédé) depuis l’alliance de Maurice DUCREST et de Marie CURTAZ le 21 Juin 1774. C’était des Ducrest dit Nicolet avant 1700. Sur le schéma ci-dessus cette branche commence avec le Claude Ducrest représenté par une case verte.

L’ascendance directe Ducre(s)t de notre famille est donc connue avec certitude jusqu’en 1605 environ avec un Claude Ducrest père de Jacques (un Claude différent du Notaire qui constituera le départ de la 2ème branche étudiée). En deçà, nous avons des Ducrest mais il y a encore 2 possibilités non tranchées pour l’ascendance du Claude père de Jacques (d’où 2 cases vertes).

Plus près de nous, on retrouve un document sur les 3 frères DUCRET: Claudius, Fernand et Léon que je titrerai “bon sang ne saurait mentir”: Ski au Villards (clic)

Notre branche est bien identifiée comme la branche Ducrest Nicollet devenue Ducrest Curtaz en 1770. Nota: Les Nicollet sont nombreux dans la généalogie de la commune de Saint Laurent pres de Bonneville…. Recherche en cours….

B/ La Branche de Claude notaire de 1602 à 1622: en jaune sur notre schéma

C’est une branche de notable et donc une branche pour laquelle les sources d’informations sont plus nombreuses. J’ai toutefois du reconstitué leur ascendance généalogique! J’avoue encore un manque de sources sur les liens avec Ducrest Maurice (1618-1672) mais les professions honorables et les actions de ces personnages nous aident à valider notre choix. L’étude des tabellions devrait compléter nos informations. Certains auteurs les qualifient de nobles vers 1740 (Joseph) !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par ses fonctions de notaire (1602-1622), Claude avait probablement la charge de commissaire des extendes pour le mandement de Thônes (Thônes l’un des 17 mandements des apanages du genevois). ADHS E 942 à E 946. Toute sa descendance a des responsabilité sur Thônes et la vallée. Cette branche est plutôt localisé au lieu-dit Luysdefour. Je pense que c’est Maurice (1818-1872) qui le premier s’est déplacé sur Annecy comme Avocat. Peut-être marié à une Gabrielle Mothier. Il fut syndic de Thônes, habita Annecy et fut moteur dans la création de la paroisse des Villards après séparation de Thônes. Il fut surement aidé par un de ses fils Gaspard Chanoine de la cathédrale de Genève. Son fils jean Antoine (né vers 1650 probablement à Annecy) est marié à Antoinette Picollet. On retrouve le couple à Annecy et Saint Julien en Genevois. Leur fils, Claude Gaspard né à Saint julien en Genevois en 1675, est marié à Antoinette Favre de la ligné de Favre du Gd-Bornand. Il est avocat à Annecy vers 1716 (au moins depuis 1698) puis il est nommé juge seigneurial sur Faussemagne et la cote de Montmin, Mez, Saint Eustache, Quintal, Thônes, Manigod, val des clefs, les villards, chaumont et Marquisat. On note ici que la lignée n’as perdu son attachement à la vallée de Thônes ! Joseph fils de feu SpectabIe Claude Gaspard, natif d’Annecy, habite Bonneville. Il est sénateur honoraire du Sénat de Savoie, en qualité de mari (oo 11/08/1766) et constitutaire de Dlle Péronne Françoise Bastian, par acte du 3 juin 1733 (Bouillet, notaire). Certain le dise noble, et il porte blason (voir notre page héraldique et un article du blog sur les Bastian). Source: MDAS 1896 (T19) Page 132. Il fut comme son père nommé juge seigneurial vers 1740. (contrat dotal ADHS 6 C 2029 p631). Les mandements dont il est juge sont fortement liés aux activités de la famille Bastian (famille de son épouse). Cette noblesse est confirmée par les contrats d’affranchissement recensés par Max Bruchet en 1908 (voir biblio). Dame Du Crest veuve Bastian possède des fiefs à Viuz en Sallaz (p 453 – 1750 livres), St Jeoire en Faucigny (p 548-550 – ca 350 livres)

 

 

 

C/ Ci-dessous quelques évenements particuliers, branches spécialement documentées ou individus célèbres 

L’insurrection de vallée de Thônes de Mai 1793 est bien documentée (Académie Salésienne) et plus récemment le centre généalogique de Savoie (CGS) qui lui a consacrée un dossier. Notre famille a bien entendu été impactée et particulièrement Etienne DUCRET et François qui ont été emprisonnés par les “Français” à la Balme/morette 2. puis au palais de l’Isle à ANNECY (voir insurrection de Thônes p169). Etienne Ducrest était un Ducrest Diennaz né en 1749 † en 1821, fils de François et de Jeanne Françoise Mermillod Poency. Etienne aura 9 enfants nés, dont 1 Maurice † en Russie soldat de l’empereur .François est en cours d’authentification (peut être un Ducrest Nicollet).

La branche Favre correspond à une partie haute de cette branche de la vallée de Thônes. Un petit clic sur Favre pour en savoir plus !

Notre étude généalogique a débuté avec la réception d’une ancienne généalogie des Sylvestre-Baron liés à notre famille et eux aussi issus du hameau de Carouge Branche Sylvestre-Baron (clic).

Pour terminer provisoirement cette page, nous vous proposons un joli article sur Huberte Mermillod épouse Ducret (clic)(hélas décédée en 2019!!!!!! (il existe un très beau document sur la généalogie des Mermillod (communiqué par William Ducret, fils d’Huberte).

 

1. Vers 1740 des juges seigneuriaux ont été nommés sous Charles-Emmanuel III pour rendre plus efficace la justice dans le Duché de Savoie. Certains juges comme nos 2 Ducre(s)t occupaient plusieurs judicatures. ils eurent une grande influence. Ces juges ne survivent pas à la révolution. (voir biblio les juges seigneuriaux)

2. 22 Prisonniers arrêtés à la suite de l’insurrection da la vallée de Thônes – (mai 1793). Ecroués le 8 mai 1793 : Etienne BRACHET, de Dingy-Saint-Clair. Jean-Baptiste LAGRANGE, de Dingy-Saint-Clair. Jean-Louis MABBOUX, de Dingy-Saint-Clair. Etienne BERGÉ, de Dingy-Saint-Clair. Jean-Claude MERMILLOD, de Villard-sur-Thônes. Etienne DUCRET, de Villard-sur-Thônes. Joseph CLARIS, de Thônes.

Page modifiée le 19/03/2019 (affranchissements)